International / Europe

REJET DE L’ACCORD SUR LE BREXIT : options et conséquences pour les entreprises

EUROPE
  • Source : PIXABAY
  • Crédits photos : PIXABAY

Le 15 janvier, la Chambre des Communes a rejeté, par 432 voix contre 202, l’Accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne et la Déclaration politique sur la future relation qui l’accompagnait. Cet accord de retrait, négocié par l’Union européenne et le Royaume-Uni, couvrait les dispositions communes, les droits des citoyens, les problématiques liées à la séparation, la période de transition, le règlement financier, la structure de gouvernance de l’Accord, l’Irlande et l’Irlande du Nord, Chypre et Gibraltar.

Le principal parti d’opposition, le parti Travailliste, a demandé un vote de défiance. La motion de censure a été rejetée le 16 janvier, par 325 voix contre 306. La situation est plus que jamais incertaine et le risque de Brexit sans accord reste entier. Le Gouvernement doit présenter, lundi 21 janvier, un plan B au Parlement.

Accéder au CP du MEDEF sur le sujet